L’astigmatisme

L’astigmatisme est un trouble visuel généralement dû à un défaut de courbure de la cornée et/ou du cristallin. L’œil non astigmate a une forme sphérique comparable à un ballon de football. Dans ce cas, les faisceaux lumineux convergent tous en un même point.

Dans le cas de l’astigmatisme, la cornée ou le cristallin présentent une « déformation » : sa forme n’est plus sphérique mais « torique » comparable à un ballon de rugby. Cette différence de courbure entraîne des différences de puissance au niveau de l’œil. En conséquence, les faisceaux lumineux ne se rejoindront pas en un même point : la vision sera déformée avec des directions plus floues.
L’astigmatisme peut se combiner avec une myopie ou une hypermétropie. Dans ce cas, les effets s’ajoutent à la gêne visuelle.

astigmatisme

Signes distinctifs

La personne astigmate aura tendance à confondre certaines lettres du fait du flou directionnel qu’elle perçoit.

Correction de l’œil astigmate :

Pour compenser un astigmatisme, le verre correcteur doit ramener tous les rayons lumineux en un seul point sur la rétine. Pour ce faire, on va proposer un verre « torique », qui compense les défauts de puissance de l’œil.
Un verre torique présente deux corrections correspondant aux deux puissances principales de l’œil. Elles sont toujours perpendiculaires.

Ordonnance de votre ophtalmologiste :

Sur une ordonnance, la correction est généralement présentée de la façon suivante :
-1,00 (-0,50) 10°
Sph. Cyl. Axe

La sphère peut être négative, positive ou nulle (plan).
La valeur du cylindre exprime l’importance de l’astigmatisme et peut être négative ou positive.
L’axe est indissociable du cylindre.