La presbytie

La presbytie est un trouble de la vision de près, gêne qui apparaît naturellement vers 40 – 45 ans ; la raison de ce problème est due à une perte d’élasticité du cristallin. Cet organe travaille en moyenne 20 000 fois par jour. Avec l’âge, il perd de son élasticité, sa capacité à se déformer se réduit et son pouvoir d’accommodation diminue. L’image n’est pas ramenée correctement sur la rétine et la vision de près est floue.

Les premiers signes de la presbytie seront l’éloignement des bras pour lire, le besoin de plus de lumière, un flou en vision de près et une fatigue visuelle.

La presbytie peut se cumuler aux autres défauts visuels :

Le myope et la presbytie

Si la myopie est relativement faible, le sujet myope est favorisé car il lui suffira souvent d’enlever ses lunettes pour voir net de près, dans ce cas il accommodera peu, ou pas du tout

L’hypermétrope et la presbytie :

À l’inverse, l’hypermétrope ressentira les effets de la presbytie plus tôt car son cristallin utilise déjà une partie de ses capacités d’accommodation en vision de loin.

Correction et ordonnance de la presbytie

Pour voir confortablement de près, la personne presbyte aura besoin d’une puissance supplémentaire qui compensera le manque d’accommodation. Il s’agit de « l’addition » (Add) qui s’ajoutera à une éventuelle correction d’amétropie.
Exemple d’ordonnance:

ODG = +1,00 Add 2,00

ODG = -1,00 Add 3,00